Projets et micro-entreprises

De la réflexion à l’engagement


Les projets entrepreneuriaux et les micro-entreprises impliquent la production d’un événement, d’un service ou d’un produit « issu de la vraie vie ». Les membres d’une  école communautaire entrepreneuriale consciente (ECEC) imaginent et mettent en œuvre des stratégies en ce sens, en lien avec un besoin réel. Leur démarche prend systématiquement appui sur une réflexion préalable quant au besoin et à la façon d’y répondre.

De courte ou longue durée, les projets entrepreneuriaux et les micro-entreprises impliquent souvent des partenaires de la communauté.

Note : Dans les descriptions qui suivent la présence de l’abréviation inc. démarque les projets entrepreneuriaux des micro-entreprises (bien qu’il s’agisse d’une simulation pédagogique, les micro-entreprises des ECEC n’étant pas réellement incorporées). 

Mission impossible: objets perdus (primaire)

C’est la fin des objets perdus au SDG! Une liste des objets perdus créée par les élèves est envoyée aux parents à toutes les deux semaines.  Ce projet a remporté les honneurs locaux au Concours québécois en entrepreneuriat et a été finaliste au niveau provincial.

http://sdgbeausejour.wix.com/mission-impossible

Cafétérias entrepreneuriales (primaire et secondaire)

En plus de participer au fonctionnement de leur cafétéria, les élèves gèrent plusieurs micro-entreprises alimentaires. L’École Notre-Dame a une micro-entreprise de smoothies aux fruits et à l’École Blanche-Bourgeois on fait des pizzas. Les produits sont vendus principalement aux autres élèves ou au personnel de l’école.

Brigade verte (primaire et secondaire)

La brigade verte s'est donné la mission de sensibiliser les élèves de l’école à la préservation de l’environnement. Tout au long de l’année, elle réalise différentes activités en ce sens. 

On pense à la promotion de l’utilisation de sacs-repas écologiques, au recyclage du papier et de diverses autres matières, de même qu’au compostage des restes de table, lequel compost est d’ailleurs bien utile pour faire pousser toutes sortes de choses dans le jardin communautaire de l’école.

Jardin biologique et vente de fines herbes (préscolaire et primaire)

En plus de planter un beau jardin dans le terrain à côté de leur école, les élèves de la 7ème année cultivent des fines herbes à l’intérieur. Celles-ci poussent sous des lampes phosphorescentes. Arrivées à maturité, elles sont emballées avec une carte de recettes. On prépare un jardin extérieur et on plante différentes sortes de persils, par exemple. Les fines herbes sont vendues à l’école. Le projet est très bien accueilli dans la communauté.


Studio pure
 (primaire et secondaire)

Ce projet innovateur, a reçu le prix national en éducation Kenneth Spencer. Le studio Pure produit un téléjournal mensuel, de même que des DVD de divers événements de l’école, disponibles pour la vente à l'école. Grâce à un projet d’aide humanitaire avec l’artiste Matt LeBlanc, les élèves ont aussi produit plusieurs œuvres d’art mises en vente au Centre des arts et de la culture de Dieppe.

Puits St-Georges (Primaire et secondaire)

Depuis une dizaine d’années, un comité d’élève amasse des fonds en réalisant différentes activités de financement. 

Les sommes sont remises à des organismes qui creusent des puits pour offrir de l’eau potable aux habitats de villages en Afrique et en Inde. 

Dans certaines régions du monde, l’eau est rare et il arrive que des gens doivent consacrer plusieurs heures par jour à sa recherche et à son transport.