Trois rôles

Pour créer et innover


Les activités et les micro-entreprises pédagogiques entrepreneuriales engagent jeunes et adultes dans des rôles d’initiateurs, de réalisateurs et de gestionnaires. En assumant ces trois rôles, à répétition, l’élève devient conscient des conséquences des actions posées et des décisions prises. Il développe des attitudes et des compétences propres à influer sur son épanouissement et sur celui de son entourage et de sa communauté. Et il se dote d’atouts qui lui seront utiles tant dans sa vie personnelle que professionnelle.

Grâce à ces expériences variées, à l’intérieur desquelles la dimension éthique est constamment en toile de fond, l’élève crée progressivement de l’innovation. Il le fait de façon consciente, responsable et autonome. L’élévation de la conscience et la responsabilisation constituent de fait des éléments centraux de l’approche pédagogique entrepreneuriale.

L’initiateur cerne un besoin, imagine une solution, saisit une opportunité et passe à l’action. Il apprend à observer, à questionner et à identifier et expliciter ce qui peut être modifié. Il développe son imagination, sa capacité à établir des liens et de nouvelles connexions, sa confiance en lui et la confiance en son équipe.

Le réalisateur effectue, au sein d’une équipe, les tâches qui mènent au succès d’un projet. Il apprend à respecter des critères de qualité et des délais et à composer avec des imprévus. Il développe le souci du travail bien fait, la persévérance, la ponctualité et la capacité d’apprendre de nouvelles techniques et de travailler en équipe.

Le gestionnaire conçoit, planifie et coordonne les opérations et les ressources nécessaires au succès d’un projet. Il apprend à prendre des décisions, à évaluer le travail des autres, à gérer des conflits et à parer aux imprévus. Il développe une attitude réfléchie et attentionnée et se préoccupe autant de ceux qui contribuent au projet que de ceux qui en bénéficient.

Jeunes et adultes sont ainsi amenés à développer leur confiance en eux (empowerment), à prendre des risques, à découvrir leurs talents et à acquérir des savoirs à partir de leur expérience et de celle des autres, en plus de mettre à profit les richesses de leur communauté. Ils deviennent progressivement conscients de l’impact de leur mode d’entrepreneuriat sur eux-mêmes, sur les autres et sur la nature.